MIEUX-ÊTRE  
Un art de vivre   
Commencer par soi, mais non finir par soi        
Se prendre pour point de départ, mais non pour but        
Se connaître, mais non se préoccuper de soi        
 

 

Accueil          Contactez-nous          Recrutement          Témoignages          Questions          |          English     
     
 
 

photo

 
2013
 
2015
Savoir écouter
 
2017
Début d'année
 

 

 
2012
2016

 

Le pouvoir des mots !

Du patron aux employés, des parents aux enfants, dans toutes situations interpersonnelles importantes, le pouvoir des mots est colossal.

Dans certains cas, ils font la différence entre avoir un impact créatif ou destructeur. Car non seulement les mots sont-ils source d’émotions mais ils nous portent à l'action. « Détester » votre patron ou votre apparence vous fera vivre dans la haine (même si ce n'est pas ce que vous voulez dire...). Alors qu'affirmer : « Je préférerais faire autre chose » ou « j'aimerais changer mon apprence physique », en plus d'être meilleur pour votre moral, risque de vous faire passer à l'action et changer effectivement les choses.

Dire : «Je suis écœuré et déprimé» ne peut que vous paralyser, alors que si l'on se dit plutôt qu'on est « à un point tournant »...eh bien...on peut faire quelque chose! Si vous dites que vous « mourez de faim » au lieu de dire que vous avez faim, cela vous incite probablement à trop manger. Dire : « Cela m’enrage ! » incite à la colère alors que dire : « Quelque chose m’interpelle et il serait bon d'en parler » diminue l'intensité du champ émotionnel et permet de régler le cas plus facilement. De plus, cela évite de dire des choses que l'on risque de regretter après.

Les mots négatifs, toxiques et limitatifs dans une relation amoureuse, même utilisés de façon désinvolte, suscitent souvent des émotions qui détruisent. Car les mots d’une personne significative, peuvent nous vider de notre énergie et graduellement nous éloigner d’elle ou, au contraire, décupler notre énergie et nous rapprocher. De tout temps, les maîtres spirituels ont demandé à leurs disciples de ne pas s'abandonner à des pensées négatives et ont exigé un travail sur leurs paroles. Car c'est connu : « le verbe crée ! ». Certaines personnes, sous le couvert de l’honnêteté ou par souci « d’être fidèle à soi » disent ouvertement ce qui leur passe par la tête, et ce, au risque de blesser les autres.

En réalité, cela démontre, au minimum, une incompréhension du pouvoir de la parole et/ou une incapacité à gérer ses émotions. Il serait bon de se rappeler que la vérité est bonne à dire lorsqu’elle est bienveillante… autrement il est préférable de cultiver le silence.

Être à l'écoute de nos paroles, corriger les failles qui s'y trouvent et redécouvrir l'importance d'un langage sain et positif comptent parmi les ingrédients d'une technique de transformation efficace, pour être plus heureux et avoir des relations plus agréables avec les autres…

Quelques petits trucs

a. Dites ce que vous voulez : Allez vers ce que vous voulez au lieu de ce que vous ne voulez pas. On perd énormément d'énergie à fuir et/ou cacher les problèmes. Par exemple, si vous êtes à la recherche de l'âme sœur, au lieu de dire : « Je cherche une personne qui n'est pas alcoolique, qui ne fume pas... », Vous devriez dire « Je cherche une personne qui est sobre, non-fumeur ».

b. Formulez-le positivement : L'inconscient n'accepte pas la négation. Si l'on vous demande de ne pas penser à un « éléphant avec un tutu rose » non seulement vous y penserez forcément en raison de l'interdit mais... pour arriver à ne pas se le représenter, votre inconscient devra tout d'abord le « voir », cet éléphant !... À chaque fois qu'on utilise une négation, on obtient exactement l'effet contraire. Par exemple, si vous dites à un enfant « Ne joue pas dans la rue ! », il y a de très fortes chances pour qu'il s'y jette avec enthousiasme. Alors qu'une phrase toute simple mais positive comme : « Mon amour, joue sur la pelouse s’il te plait ! » l'incitera davantage à obéir car cette recommandation est spécifique, formulée de façon positive et dit ce que l'on désire, plutôt que ce que l'on ne veut pas.

c. Tenez compte de la charge émotive sur soi et sur les autres : Chaque mot que nous utilisons contient une charge émotive. Lorsque nous l'utilisons, nous revivons ou faisons revivre l’état émotif qui lui est associé. Par exemple, penser : « Je suis triste » crée encore plus de tristesse dans notre subconscient. Dire : « t’es pas si pire » minimise l’autre. Alors qu'il suffit d'utiliser des mots « dynamiques » pour modifier immédiatement l’état d’être. «J’aime la vie…, j’aime qui tu es…»

d. Dites la vérité et soyez fidèle à vous-même : Tout en disant la vérité et en étant fidèle à soi, il important de réaliser que « la vérité » est une question de perspective. Si nos paroles portent une charge négative, il est préférable, avant de parler, d’être plus introspectif, de s’observer et d’avoir un regard lucide sur son être et ses relations avec les autres…Entre-temps, il peut être bon de cultiver le silence…

Je vous souhaite la paix profonde !!!

Coach Mö
Des solutions pour les gens à la recherche d’harmonie,  un pas vers le mieux-être
514 569.0664

 

 

     
 
 
 
© Agilis Motivation
Tous droits réservés