MIEUX-ÊTRE  
Un art de vivre   
Commencer par soi, mais non finir par soi        
Se prendre pour point de départ, mais non pour but        
Se connaître, mais non se préoccuper de soi        
 

 

Accueil          Contactez-nous          Recrutement          Témoignages          Questions          |          English     
     
 
 

Comprendre pourquoi les gens ont autant de difficulté à perdre les livres excédentaires et maintenir un poids santé…

Lors de l’évaluation pour un programme de mise en forme et de bien-être, des personnes intelligentes et sincères me disent :

« Coach Mö, j’ai pris du poids, non pas parce que je mange des cochonneries mais, parce que dans les dernières années je mange probablement trop, mes portions sont surement trop grosse… ».

 Malheureusement, les gens ne savent plus ce que bien manger veut dire. Leurs définition de « cochonnerie » n’est ni exacte, ni correcte…car lorsque l’on fournit au corps les éléments nutritifs dont il a besoin, par une saine alimentation, le corps est satisfait, rassasié et il ne devient JAMAIS OBÈSE… Pourquoi est-il si difficile de perdre du poids? Parce que, depuis plus de 50 ans les gens ont été mal informé sur ce que qu’est la mal bouffe…

 

Une leçon d’histoire :
Il y a quelques années, l’industrie du tabac a été reconnue coupable d’avoir menti sur les risques de leurs produits…

Au terme d’un méga-procès, les principaux fabricants américains ont été reconnus coupables d’avoir conspiré pour cacher les risques associés à la cigarette. Dans un jugement de 1 653 pages, la Cour fédérale du district de Columbia à Washington, affirme :

Ils ont mis en marché et vendu leurs produits mortels avec zèle et tromperie dans l’unique but d’accroître leurs profits, et ce, sans aucun égard pour la condition humaine et les coûts sociaux que ce succès financier a engendré.

Pendant plus de 50 ans, cette industrie a menti, fait de fausses déclarations et trompé le public sur les effets dévastateurs du tabagisme. Ils ont supprimé des recherches, détruit des documents et manipulé les taux de nicotine pour augmenter et perpétuer la dépendance…

Maintenant, jetons un coup d’œil du côté des conglomérats alimentaires! Bien qu’il n’y ait aucun jugement rendu, ces entreprises et leurs scientifiques utilisent des stratégies IDENTIQUES à l’industrie du tabac en exploitant notre inclinaison naturelle pour le sucre, le gras et le sel. C’est à mon avis, CRIMINEL!!!!

Ils mettent en marché et vendent des aliments et des boisons qui ont été conçu pour créer des dépendances. Remplie de calorie mais avec peu ou pas de valeurs nutritives, ou, sans calorie mais, contenant des substances qui stimulent l’appétit…

Résultat : « ON MANGE DE PLUS EN PLUS CE QUI NE NOURRI PAS ! »…

Le corps est alors suralimenté mais extraordinairement déficient au niveau nutritionnel… C’est méga-entreprises font cela avec zèle et tromperie dans l’unique but d’accroître leurs profits, et ce, sans aucun égard pour la condition humaine et les coûts sociaux que ce succès financier engendre. À quand le procès de ces entreprises ???....

Aujourd’hui, votre épicerie locale contient une quantité astronomique de produits qui ne sont pas de VRAIE aliments. Ils créent des dépendances, sont étiquetés avec de l’information trompeuse et/ou difficile à comprendre à moins d’être une biochimiste……

Ces produits transformés contiennent des substances nocives pour la santé telle que des huiles partiellement hydrogénés, des édulcorants artificiels (sucralose, aspartame, acésulfame-potassium, neotame, alitame, cyclamate, saccharine), des fructoses, des dérivés de sirops de maïs concentrés, ayant plus d’une cinquantaine de noms différents, des MSG (mono sodium glutamate) utilisés pour augmenter le goût des aliments mais, également utilisé en laboratoire pour créer des souris obèses. Sans compter les OGM (organismes génétiquement modifiés), notamment le blé et le maïs transgénique au génome duquel a été introduit, un ou plusieurs gènes dont PERSONNE ne peut prédire les conséquences à long terme sur l’être humain ou l’environnement… de tels pratiques reflètent bien l’arrogance de notre espèce… C’est totalement ignoble que cela puissent avoir lieux  avec l’approbation de nos gouvernements!

De plus, très souvent les produits identifiés, sans gras ou sans sucre, contiennent des substances nuisibles pour l’organisme, et cette multitude de substances malsaines se retrouve dans les pains, les yogourts, les céréales, les sauces, les cannages, les diètes-soda… en fin de compte dans la majorité des produits transformés…

Comment si retrouver?

C’est simple, tellement simple…avant d’acheter, posez-vous ces 2 questions…

1. Ce produit est-il DIRECTEMENT issue d’un arbre ou d’une plante?

Si la réponse est non… éviter ou éliminer!

2. Les viandes et des produits animaux que je consomme ont-ils été modifiés?

Si la réponse est oui… éviter ou éliminer!

En résumé : vous devez minimisez ou ÉLIMINER les aliments transformés…

Si l’on désire un corps sain dans un esprit sain, la définition de cochonnerie doit inclure :
LA MAJORITÉ DES ALIMENTS TRANSFORMÉS

***************************************

Pourquoi favoriser l’achat de produits locales et/ou certifiés biologiques?

Premièrement, parce les aliments biologiques sont produit dans un environnement naturel qui fournit à notre organisme les éléments nutritifs pour être en bonne santé.

Deuxièmement, ceux-ci étant sans herbicides, fongicides, pesticides, antibiotiques, nitrite de synthèse et du reste de ces merdes, ils sont beaucoup moins sujets à inclure des toxines…

Troisièmement, parce que la majorité des producteurs certifiées biologiques s’intéressent à l’empreinte écologique, économique et humaine des aliments. Ils travaillent à nourrir sainement la population, avec des aliments sans OGM. À conserver un environnement sain pour les générations futures.

Quatrièmement, parce qu’en achetant localement, nous favorisons notre économie et minimisons la pollution due au transport.

Certains diront que favoriser les aliments biologiques n’est pas nécessaire, que c’est beaucoup plus dispendieux. D’autres diront que la distribution des produits transformés étant réglementé par nos gouvernements, ils ne peuvent-être si nocifs que cela…

Mais, si ce qu’ils prétendent est vraie et que ces « supposés aliments » ne sont pas nocifs pour notre santé, comment expliquer que leurs introductions correspondes à l’accroissement d’une population de plus en plus obèses, que leurs proliférations depuis 20 ans coïncide avec l’augmentation fulgurante de maladies chroniques tel que le diabète, l’hypertension et le cholestérol……

De plus, bon nombre de maladies, incluant les cancers, sont surement reliés à la destruction et à la pollution de notre environnement combinée à l’introduction d’une multitude de produits nocifs dans notre alimentation et nos maisons. Mais les CEO de ces méga entreprises, nos politiciens, nos économistes vous diront que le développement de « notre richesse collective » est au cœur de leurs priorités…yeah, yeah, bullshit…

Pas besoin d’avoir un doctorat pour réaliser que l’exploitation éhontée de nos ressources naturelles, tel que la monoculture, ou les productions animale industrielles avec leurs pratiques abominables et sans aucun respect pour les êtres vivants, détruisent tout… peut-être devrions-nous avoir un peu plus de bon sens et d’esprit critique! Ma richesse à moi commence par ma santé et la possibilité de vivre dans un environnement sain…

Toxines et perte de poids!

S’alimenter de « cochonnerie » génère un excès de toxines qui éventuellement affaiblit le travail du foie, de la glande thyroïde, des glandes surrénales, et accélère la formation de gras dans les cellules. De plus, étant incapable d’éliminer toutes ces toxines et afin de « limité » les dégâts, le corps utilise un mécanisme de défense : il dissimule et enveloppe les toxines dans les cellules graisseuses…

Voici quelques uns des symptômes due à l’accumulation de toxines :

La constipation, les gonflements gastriques, la mauvaise digestion, la flatulence, la fatigue, la prise de poids, l’excès de mucus, les sauts d’humeurs, le manque de concentration, les maux de tête, les problèmes de peau, des troubles de mémoire, la dépression, les odeurs corporelles et la mauvaise haleine.

Avec le temps, si l’on poursuit l’intoxication de notre organisme par une mauvaise alimentation qui mine notre santé et crée un stress au niveau des fonctions biochimiques, celui-ci peut éventuellement développer des problèmes pas mal plus sérieux qu’un petit pet par ci par là : syndrome de la fatigue chronique, allergies multiples, fibromyalgie (douleurs des muscles et des articulations), cancer…

Il est par conséquent important de se rappeler qu’une perte de poids va donc libérer dans l'organisme des toxines supplémentaires. Si l’approche ne tient pas compte de ce fait, ce surplus de toxine peut entraîner des problèmes, notamment au foie…

Si vous recherchez du coaching pour une vie active combiné à de l’activité physique régulière et une saine alimentation n’hésitez pas à nous contacter.

Au plaisir!

Coach Mö

 

 

     
 
 
 
 
© Agilis Motivation
Tous droits réservés