MIEUX-ÊTRE  
Un art de vivre   
Commencer par soi, mais non finir par soi        
Se prendre pour point de départ, mais non pour but        
Se connaître, mais non se préoccuper de soi        
 

 

Accueil          Contactez-nous          Recrutement          Témoignages          Questions          |          English     
     
 
 

photo

 
2013
 
2015
Savoir écouter
 
2017
Début d'année
 

 

 
2012
2016

 

Le guerrier

Lettre à un vieil ami guerrier, qui me confit se sentir fragile...

Prend bien soin de toi et des gens qui te sont chers.

Avec affection Coach Mö

***********

Guerriers rappelez-vous… Peut-être ainsi, de la guerre passerez-vous sur les rives verdoyantes pour ne plus jamais revenir !

L’être qui s’engage, sur la voie du guerrier est souvent inconsciemment motivé par sa fragilité. L’histoire martiale abonde de récits d’enfants chétifs ou victimes d’oppressions qui sont devenus « maîtres dans l’art de la finalité ». Les sports de combat également, regorgent de champions ayant été victimes d’intimidation ou d’harcèlement en bas âge… coïncidence ? Je ne crois pas !

De la jeunesse, les mois se transforment en années puis, les années en décennies. L’entrainement guerrier produit un physique et un esprit pour « vaincre »… avec le temps il y a intégration puis, dépassement de la technique. L’unicité du guerrier émerge… alors le proverbe prétend : « guerrier un jour, guerrier toujours »… mais, est-ce vrai ?

Peu importe le savoir-faire d’un guerrier, s’il combat suffisamment longtemps un jour il perdra… Sur le champ de bataille, dans une arène ou un ring… sinon c’est le temps lui-même qui le forcera à laisser un genou au sol ! La victoire d’une force contre une autre force est éphémère et apporte avec le temps un goût de cendre… seul nos conditionnements et nos croyances créent l’illusion qu’elles sont importantes et nécessaires.

Peu nombreux sont les entraîneurs ou les soi disant « maîtres » qui savent que l’enjeu réel est relié à l’accompagnement d’un individu dans la compréhension du mouvement qui l’a initialement motivé… la « fragilité ».

Un coach doit-être conscient que la force physique et mental peuvent-être, et sont souvent, une carapace de muscles et de conditionnement mentaux sur une fragilité profonde.

Ainsi, un puissant guerrier sans « insight » sur la nature du soi est en réalité faible ! Il doit « pénétré la fragilité » afin de libéré le guerrier du combat. Sinon, il restera prisonnier de ses victoires, de ses défaites et de son histoire… il restera prisonnier du passé.

La voie du guerrier qui ne porte pas vers la paix, conditionne inévitablement l’être vers la nostalgie, les regrets puis, le décès dans l’ignorance…

Je vous souhaite santé et paix!

Coach Mö
Des solutions pour les gens à la recherche d’harmonie,  un pas vers le mieux-être
514 569.0664

 

 

     
 
 
 
© Agilis Motivation
Tous droits réservés